Hormis des chutes, inévitables en patinage de vitesse, vos chaussures ont une espérance de vie de plusieurs années… à condition de leur apporter un soin minimal.

Hormis des chutes, inévitables en patinage de vitesse, vos chaussures ont une espérance de vie de plusieurs années… à condition de leur apporter un soin minimal. 

Maintenez vos chaussures au sec  

Il faut bien l’avouer, la plupart des pieds suent lorsque nous patinons.Cette sueur enduit l’intérieur du patin. Cette dernière est acide et érode le cuir intérieur de la chaussure. Quant à l’humidité, elle alimente une culture secondaire de micro-organismes nauséabonds et engendre un cycle de gonflement et le rétrécissement du cuir qui peut aller jusqu’à le faire craquer.Que faire me direz-vous ? 

Maintenez l’intérieur de vos chaussures aussi sec que possible 

Après l’entraînement, essuyez l’intérieur avec un chiffon sec ou une serviette de papier. Laissez-les ensuite sécher dans un courant d’air frais.Une alternative est de les bourrer avec des boules de papier journal après l’entraînement, afin qu’il puisse absorber l’humidité. Mais attention à ce que l’encre du papier ne déteigne pas dans vos chaussures !Vous pouvez également mettre une bande de papier déshumidificateur dans vos chaussures. 

Au minimum, délacez complètement vos chaussures pour qu’elles puissent sécher à l’air.  

Ne laissez pas vos patins dans une voiture chaude. 

Si vous laissez vos chaussures derrière la vitre de votre voiture, il y a un risque que ces dernières se comportent comme si elles étaient dans un four : les fibres de carbone vont travailler et le thermoformage va être modifié.

Rappelez vous qu’il fait plus de 50° derrière les vitres d’une voiture en plein été (enfin, dans la plupart des régions ;- ).

A noter que nombre de fabricants thermoforment les chaussures à environ 80°C. En dessous de cette température, le carbone ne devrait pas bouger. 

Si vous devez laisser vos patins dans une voiture en plein soleil, laissez vos patins biens droit sur leurs roues de façon à ce qu’aucun poids ne puisse les faire travailler. 

Entretenez votre cuir. 

La plupart de nos patins sont faits avec des fibres synthétiques, qui sont plus résistantes et exigent moins de soin que du cuir véritable. Mais s’ils sont en cuir mettez leur de temps en temps du cirage ou de l’huile, mais pas trop souvent pour qu’ils ne deviennent pas trop souple. 

Utilisez un sac de patin avec des mailles. 

N’utilisez pas un sac de roller fermé de toute part avec du tissu. Vos rollers ne sécheront jamais.Utilisez un sac avec les poches respirables de maille : le flux d’air les aidera à sécher.  

Maintenez vos rollers propres. 

De temps en temps, passez un tissu humide sur l’extérieur de vos chaussures pour les nettoyer. Une solution d’eau avec un peu de savon pourra vous aider à enlever des tâches plus résistantes. Essayez sur une partie non visible si vous avez peur d’une décoloration.