Le test de Luc Léger consiste en une épreuve progressive de course avec des paliers de 2 minutes.

Chaque sujet participant au test prend le départ à côté d’un plot et doit régler sa course en faisant coïncider son passage au niveau d’un plot avec un signal sonore (cela s’ajuste facilement après 1 ou 2 tours de piste).

La personne qui fait passer le test peut se munir d’un magnétophone de type baladeur et d’un sifflet.

Il est possible de faire passer le test à un assez grand nombre de sujets à la fois (chaque groupe démarre à un plot ).

On peut aussi passer le test seul muni d’un baladeur MP3 sur lequel on aura préparé la séance.

Réalisation du test

 

Le test débute à une allure très lente, qui constitue en même temps un échauffement, puis, toutes les 2 minutes, la fréquence des signaux sonores s’accélère automatiquement, nécessitant une accélération progressive de la course.

Le but de l’épreuve est de pouvoir atteindre le palier (dont !e numéro est annoncé toutes les 2 minutes) le plus élevé possible.

Pour que le résultat soit valable, il faut bien sûr que le sujet aille à la limite de ses possibilités ; il doit s’arrêter quand il ne peut plus suivre le rythme imposé par les  » bip  » sonores.

A ce moment là , on note le palier qui est atteint et cela donne une indication du VO2Max .

Cet exercice peut durer environ 15 à 20 minutes .

Dans notre section téléchargement, le protocole complet du test Leger au format Excel.