Yann GuyaderVainqueur de la World Inline Cup, de la Swiss Inline Cup, de la French Inline Cup, Champion du Monde sur le 10.000 m à points sur Piste et médaillé de bronze sur le 20.000 m à élimination des Mondiaux de Gijón, Yann Guyader est à 23 ans le patineur de vitesse français (mondial ?) de l’année.

Aucun patineur n’avait jusqu’à présent eu ce palmarès sur une année.

Yann a pour parachever sa saison terminé par deux titres nationaux à Angers (contre la montre et marathon).

 

Yann Guyader nous livre ici son carnet d’entraînement de sportif de haut niveau.

 

 

 

 

Rollercourse : Comment s’organise ta saison ?

 

La saison peut être divisée en 3 parties majeures.

La première phase est la préparation hivernale, elle commence en novembre pour se finir fin février- début mars.

Cette période peut elle-même être divisée en deux parties. La première de novembre à mi-janvier ou seul du travail de foncier à faible intensité et technique en roller (salle) sont au programme. La deuxième partie de la préparation hivernale elle intègre des exercices d’intervalle du type 3 minutes – 3 minutes en début de cycle pour se finir sur des exercices du type minute – minute.

La deuxième phase de la saison est la préparation active des compétitions de début de saison. Lors de cette période, de début mars à mai s’enchaînent des exercices d’intervalle plus courts de type tour – tour ou 100m-100m ainsi que des entraînements de vitesse et deux sessions de fond dans la semaine. Cette période de la saison à cheval sur la préparation hivernale et le début de la saison à pour but d’optimiser la condition physique en finissant la préparation hivernale et l’acquisition par l’organisme d’une résistance à l’effort violent accrue.

Enfin la dernière phase de la saison est la préparation aux grands championnats que sont les championnats d’Europe et du Monde qui commence début juin pour se finir mi août avec une grosse charge de travail intensif.

 

Rollercourse : L’hiver n’est souvent pas propice à des entraînements roller, pratiques-tu d’autres activités sportives pendant cette période ?

Je pratique essentiellement la course à pieds, environ 3 à 4 fois par semaine entre 50 mins et 1h et du vélo, deux fois par semaine, une fois 1h30 et l’autre 2h

 

Rollercourse : Les méthodes d’entraînement ont-elles évolué depuis le début de ta carrière ?

Je pense oui avec la densité de plus en plus importante du niveau mondiale avec de plus en plus de nations aptes à être médaillées cela a obligé l’ensemble des athlètes à avoir une bonne hygiène de vie et un entraînement sérieux et régulier. Cela a donc amené de nouvelles techniques d’entraînement avec l’incorporation de nouveaux exercices au sein de la préparation physique de chacun

 

Rollercourse : Justement, avec quels outils d’entraînement t’entraînes-tu ?

Je n’utilise aucun outil de type cardio ou compex, je reste très traditionnel et ai recours seulement à l’utilisation de mon propre corps.

 

Rollercourse : Combien d’heures d’entraînement effectues-tu en période de préparation ?

En période hivernale jusqu’à fin janvier je fais 7 entraînements par semaine puis de janvier à fin mars je passe à 10 pour redescendre à 6 entraînements en semaine pendant la saison

 

Rollercourse : La musculation occupe-t-elle une part importante dans ton programme d’entraînement ?

Je ne fais aucune musculation, je pratique en revanche beaucoup la plyométrie.

 

Rollercourse : Trois semaines avant les mondiaux tu avais enchaîné deux marathons, Zurich (3ème après une lourde chute) et Biel (2ème) en Suisse. Comment s’est organisée ta préparation lors des dernières semaines avant un tel objectif ?

Il faut savoir composer entrer week-end de course, qui servent aussi de préparation aux échéances futures sans toute fois négliger la récupération pour être apte à encaisser la charge d’entraînement entre deux compétitions.

La récupération est une composante de l’entraînement à part entière.

 

Rollercourse: Quels sont tes prochains objectifs ?

Yann Guyader France Route 2008

Pour la saison 2009 l’objectif principale sera l’obtention du titre mondial sur le marathon seule course que je n’ai gagné à ce jour avec comme meilleure performance une deuxième place en 2006 en Corée du sud.

 

Rollercourse: Comment vois-tu se dessiner l’avenir du roller de vitesse ?

Sans vouloir être pessimiste, l’avenir du roller n’est pas bon.

Aucune retombée médiatique ou financière pour les sponsors dus à un trop faible intérêt des médias pour notre sport.

Dans ces conditions l’olympisme ne peut être envisagé à court ou moyens termes. La coupe du monde elle, seul moyen de démocratiser notre sport et de l’exposer au public, continue de vivre tant bien que mal, mais pour combien de temps encore…là est la question.

 

Rollercourse : Si tu avais un conseil à donner aux jeunes patineurs qui veulent progresser…

Toujours s’accrocher, ne jamais renoncer puisque la victoire n’est jamais acquise et que la défaite n’est pas une fatalité.

 

Yann GUYADER en bref

Age : 23 ans

Catégorie : Elite

Palmarès : 3 fois champion du monde

15 fois champion d’Europe

Vainqueur de la World Inline Cup 2008

Vainqueur de la Swiss Inlince Cup 2008

Vainqueur de la French Inline Cup 2008

Triple vainqueur du critérium international de Gross Gerau

Double vainqueur des trois pistes

et beaucoup d’autres victoires encore

Team : Powerslide world team site officiel

Sponsors : Powerslide GmbH

Points forts : Persévérance

Points faibles : Aucun J