Lorsque l’on s’entraîne avec des températures froides, il faut chercher à conserver sa chaleur.

Comme un oignon, habillez-vous avec des couches faciles à enlever au fur et à mesure de votre entraînement et des changements de températures si besoin est.
N’oubliez-pas de bien couvrir vos extrémités (pied, tête et mains)

Pour la tête, vous avez votre casque (obligatoire). Vous pouvez porter en dessous un bonnet léger ou encore une casquette. Et un cache nez ne sera pas forcément du luxe.
Concernant vos mains, portez des gants. Pour avoir des mains chaudes et sèches, privilégiez des gants laissant circuler l’humidité.
Et sur vos rollers, pourquoi ne pas rajouter une couche en néoprène telle que les protections pluie ?

Côté vestimentaire, portez des collants de sport un haut à manches longues.

N’hésitez pas à faire un tour chez notre partenaire Sila Sports

SilaSport combi mchelongues

Si les températures baissent encore et pour une température ressentie inférieure à 0°C, il conviendra de rajouter une sous-couche faite d’un mélange de laine ou de matière synthétiques afin d’évacuer la transpiration et garder la chaleur de votre corps.

Et vous, comment vous habillez-vous pour faire du roller en hiver ?

Et n’oubliez-pas en hiver, les journées sont courtes. Portez également des vêtements visibles la nuit avec des bandes réfléchissantes et si vous êtes sur la route, un dispositif lumineux est indispensable.
Astuce : si vous vous entraînez sur route ouverte, privilégiez un début d’entraînement face au vent : cela vous demandera plus d’énergie et vous fera donc monter en température plus rapidement.